Puurs, 14.11.2016

Résultats Championnat du monde STIHL TIMBERSPORTS® 2016

Les Australiens gagnent le titre de champion du monde de bûcheronnage de compétition en équipe, Jason Wynyard est champion du monde en compétition individuelle

Le Championnat du monde STIHL TIMBERSPORTS® Series a eu lieu le weekend passé. À la fin d'une compétition à vous couper le souffle, les athlètes australiens ont repris place sur la plus haute marche du podium. Ils ont gagné le Championnat du monde 3 fois de suite. L'équipe canadienne a obtenu la médaille d'argent et la médaille de bronze était pour les États-Unis.

Pour les 90 ans de STIHL, le fabricant allemand de machines de jardin a ramené le douzième Championnat du monde en Allemagne, là où tout a commencé. Plus d'une centaine d'athlètes de 23 pays se sont donnés rendez-vous dans la Porsche-Arena à Stuttgart vendredi et samedi dernier pour combattre pour le titre de champion du monde. Ce fut une bataille âprement disputée sous l'œil de 5.500 fans enthousiastes, et plusieurs milliers d'internautes qui suivaient la compétition en ligne. En demi-finale les Australiens ont souligné leur grande forme avec un nouveau record du monde. En finale, ils ont continué sur leur lancée en faisant un temps de 46 secondes et 45 centièmes.

Les athlètes du Benelux pouvaient eux aussi envoyer 2 équipes au Championnat. En 5 manches, pendant lesquelles des équipes sont éliminées, les athlètes devaient s'affronter les uns contre les autres dans quatre disciplines : stock saw, underhand chop, single buck et standing block chop. Les Pays-Bas ont été éliminés dans le deuxième tour. Dans le duel contre la France, ils ont obtenu un temps génial de 1'11"20 centièmes, mais malheureusement ils ont également reçu 15 secondes de pénalité pour un line cut dans la partie stock saw. L'euphorie initiale de Rik van Drielen, Martijn Harms, Edwin Dost et Ben Terpstra devait rapidement céder la place à la déception. Les Belges ont obtenu un temps de 1'15"77 centièmes contre la Suisse, bon pour passer au tour suivant. Là, cependant, ils sont tombés face au champion du monde, l'Australie. L'équipe belge, composée de Maarten Cuvelier, Robin Cuvelier, David Bergen et Koen Martens, a amélioré leur temps en 1'14" 89 centièmes. Un nouveau record national et une performance sans égal, mais pas assez pour se qualifier pour les quarts de finale.

En quart de finale, l'équipe australienne a encore prouvé leur leadership avec un temps exceptionnel de 51'04", pendant lequel ils ont éliminé la Mannschaft Allemande. Dans la demi-finale contre la République tchèque ils sont passés à la vitesse supérieure et ont obtenu un nouveau record du monde avec 46'91" ! La République tchèque et les États-Unis se sont battus pour la médaille de bronze, qui a finalement été remportée par les Américains. En finale, le Canada s'est affronté à l'équipe australienne massacrante qui a remporté la médaille d'or avec un nouveau record du monde de 46'45"! Les Canadiens ont malheureusement reçu 15 secondes de pénalité pour un faux départ entre deux disciplines.

Ambassadeur de sport et bûcheron de sport légendaire, Jason Wynyard de la Nouvelle-Zélande a prouvé sa maîtrise de toutes les disciplines samedi soir et a à nouveau remporté le titre de Champion du monde individuel

Les douze meilleurs bûcherons du monde pouvaient se mesurer samedi soir lors d'un combat captivant pour le titre de champion du monde individuel. Le Belge de 32 ans, Koen Martens, a pu obtenir une place en finale parmi les 12 meilleurs du monde lors des qualifications le vendredi. Pendant ces qualifications, il a fait le meilleur temps dans la partie springboard et il a établi un nouveau record Benelux avec 56 secondes et 32 centièmes! Il est le premier sportif du Benelux qui passe sous la minute dans cette discipline. Alors que certains autres sportifs ne participaient pas à la compétition en équipe pour garder leurs forces pour la finale en individuel, Koen a montré son esprit d'équipe en participant quand même à la compétition en équipe. Le champion du Benelux 2016 Martijn Harms (Pays-Bas) et Marc Hermes (Luxembourg) ne se sont malheureusement pas qualifiés pour la finale en individuel.

Lors du premier tour de la finale en individuel, les douze athlètes se sont confrontés dans 3 disciplines: underhand chop, stock saw et standing block chop. La discipline de springboard, dans laquelle Koen Martens avait obtenu son meilleur résultat lors des qualifications n'y figurait pas. Lors du underhand chop un tronc de 32 cm d'épaisseur doit être fendu le plus rapidement possible. Lors du stock saw, une tronçonneuse STIHL MS 661 C standard, deux tranches en forme de disque (appelées "cookies") doivent être sciées dans une ligne de 10 cm. Et lors du standing block chop, un bloc de bois placé à la verticale doit être coupé latéralement. Koen a commencé fort, mais dans cette finale palpitante les records nationaux tombaient les uns après les autres, ainsi que les meilleurs temps personnels et également un record du monde. Dès le départ, la finale était dominée par le quadragénaire Jason Wynyard, qui a fait les meilleurs temps du jour en single buck et underhand chop.

Lors du deuxième tour, les disciplines de single buck et springboard ont été disputées. Un record national pour les États-Unis et un record du monde sont tombés. Après ces deux tours, les six meilleurs athlètes se sont confrontés dans la dernière partie, qui est pour de nombreux fans la partie la plus spectaculaire, le hot saw.
Le hot saw est une tronçonneuse avec un moteur de 80 chevaux d'une motocyclette ou d'un scooter. Cette tronçonneuse a un poids moyen de 30 kg, dont la chaîne peut atteindre une vitesse de 240 km/h et nécessite un investissement de minimum € 5.000. Dans un bloc de bois de 46 cm de diamètre, 3 cookies complets doivent être sciés dans une épaisseur spécifique. Cette discipline exige des performances de pointe, de la vitesse et de la précision. Les 2 disqualifications inattendues dans cette finale étaient celle de l'Australien Brad De Loosa à cause d'un line cut, et celle du Canadien Stirling Hart, dont la tronçonneuse ne voulait pas démarrer et qui a ensuite scié un cookie incomplet.

Cogar des États-Unis fort comme un ours, Komárek prend place sur le podium
La deuxième place était bien méritée pour un fantastique Matt Cogar des États-Unis. Le Tchèque Martin Komárek, qui a gagné déjà trois fois l'argent, a terminé pour la quatrième fois à la troisième place. La quatrième place était pour le Canadien Stirling Hart, qui a établi un nouveau record du monde en springboard, avec un temps de 35'67". L'Allemand Dirk Braun, qui est une célébrité locale avec ses huit titres nationaux, a eu la 5ème place.

Les fans qui ont assisté à ce Championnat du monde ont pu profiter d'un sport exceptionnel, avec beaucoup d'esprit d'équipe, de triomphes, mais aussi de déceptions et d'échecs qui ont conduit à des rebondissements inattendus. Le bourgmestre de Lillehammer (Norvège) a finalement invité tout le monde à la prochaine Coupe du Monde 2017, qui aura lieu dans sa ville.

Pour tous les résultats de la compétition et la liste de tous les participants, cliquez ici.

Pour plus d'informations sur les disciplines, cliquez ici.

Téléchargements

Images:
Afficher toutes les photos

Cookies sur le site web STIHL

Nous utilisons des cookies pour vous donner la meilleure expérience possible sur notre site web. Si vous continuez sans changer vos paramètres, nous concluons que vous êtes d'accord de recevoir les cookies du site web STIHL. Sachez que vous pouvez  toujours changer vos paramètres.

OK