Puurs, 08.10.2015

STIHL continue de croitre et investit un milliard d'euros d'ici 2018

Entre janvier et août 2015, le chiffre d'affaires du groupe STIHL a pro-gressé de 10,4 % pour atteindre 2,285 milliards d'euros. Avec des taux de change inchangés par rapport à la même période de l'année précédente, la croissance aurait atteint 3,4 %. « En 2015, nous réaliserons un nouveau chiffre d'affaires record – malgré les difficultés rencontrées sur les marchés de certains pays en crise », a expliqué Dr Bertram Kandzio-ra, président du Conseil d'administration de STIHL, lors de la conférence d'automne annuelle. Afin de créer toutes les conditions nécessaires à la poursuite de cette croissance, l'entreprise prévoit de réaliser d'ici 2018 des investissements dans le monde entier pour un montant d'un milliard d'euros. STIHL a annoncé le lancement l'année prochaine du système de batterie COMPACT, une nouvelle gamme de produits sur batterie. « Nous commercialiserons 4 nouveaux produits sur batterie qui, en termes de poids, de maniement et de performances, seront spécialement adaptés aux besoins des particuliers – et proposés à des prix extrêmement attractifs », poursuit Dr Kandziora.

Belle croissance aux États-Unis
Durant cette année, les ventes de machines à moteur et de tronçon-neuses électriques ont augmentées considérablement aux États-Unis. La vente sur le marché d'Amérique latine évolue également positivement. Au Brésil, on note une légère baisse. En revanche, l'Argentine a affiché une hausse considérable des ventes, et ce malgré une situation économique instable. En Europe de l'Ouest, les chiffres dépassent très légèrement le niveau de l'exercice précédent. Les difficultés économiques et politiques ont entraîné une forte baisse de la consommation en Russie et une chute drastique de la consommation dans tous les secteurs. Le reste de l'Europe de l'est se maintient au niveau de l'exercice précédent. En Asie, l'évolution des affaires n'est pas très marquée. En revanche, elle est plutôt positive en Océanie. Le nombre d'employés a lui aussi progressé légèrement : le 31 août 2015, le niveau des effectifs au sein de l'ensemble du groupe s'élevait à 14 288 collaborateurs, soit une hausse de 0,2 pour cent par rapport à l'année dernière.

La maison-mère allemande en légère perte de vitesse
La maison-mère allemande, ANDREAS STIHL AG & Co. KG, a enregis-tré un chiffre d'affaires de 664 millions d'euros au cours des huit premiers mois de l'année, soit un léger recul de 0,7 %, principalement dû à l'effondrement du marché russe. Le nombre d'employés au sein de la maison-mère a lui aussi baissé de 1,1 %, pour atteindre 4241 collaborateurs. À la date de référence, 3208 personnes travaillaient à Waiblingen, 338 à Ludwigsbourg, 633 à Prüm-Weinsheim et 62 à Wiechs am Randen.

STIHL investit un milliard d'euros
« D'ici 2018, nous allons investir près d'un milliard d'euros dans le groupe, et ce partout dans le monde », explique Dr Kandziora. Cet ar-gent sera principalement injecté dans des projets de construction afin d'étendre et de moderniser le réseau international de production et de distribution. Des investissements importants seront également réalisés dans de nouvelles machines et installations. L'Allemagne sera le site qui profitera du plus gros volume d'investissements. Plus de 65 millions d'euros sont actuellement investis sur le site de la maison-mère afin de le doter d'une nouvelle logistique de production et d'agrandir le centre de développement. Ces deux bâtiments seront prêts l'année prochaine. « Malgré les coûts élevés ici, nous revendiquons le caractère familial de notre entreprise. Toutefois, nous devons renforcer d'urgence notre com-pétitivité en Allemagne – par exemple, avec un marché du travail plus flexible, une réduction de la charge fiscale et une amélioration de l'infrastructure », déclare Dr Kandziora.

30 ans d'actionnariat salarié dans la maison-mère
L'actionnariat salarié au sein de la maison-mère STIHL fête ses 30 ans. La constitution d'un capital par le biais de cette participation est très lu-crative pour les employés : ils doivent simplement investir un tiers du capital souscrit. L'entreprise finance les deux tiers restants. Un employé peut ainsi acquérir chaque année jusqu'à 1350 euros de titres participatifs en investissant seulement 450 euros. Les 900 euros restants sont pris en charge par l'entreprise. L'employé perçoit une participation sur les bénéfices (proportionnellement à ce capital) pouvant aller jusqu'à 10% selon l'évolution des activités de l'entreprise. Depuis l'introduction du système en 1985, si un employé a souscrit le montant maximal de 1350 euros et a réinvesti les bénéfices, son capital total, incluant les participations aux bénéfices et les intérêts, s'élève à près de 65.000 euros – et il n'aura pour ce faire déboursé que 5000 euros de capital propre. Actuellement, 70 % des collaborateurs possèdent des titres participatifs. Dr. Bertram Kandziora considère que ce modèle est « un exemple unique qui prouve qu'une entreprise peut parfaitement faire participer ses employés à son succès. Cela renforce également l'identification à l'entreprise et la loyauté envers celle-ci. » Outre cette participation, la prime annuelle de résultat et l'assurance-groupe professionnelle font également partie des prestations sociales proposées par STIHL.

Un premier semestre fort sur le marché allemand
« Le premier semestre a été très positif sur le marché allemand. Nous avons enregistré une hausse des ventes de nos produits STIHL et VI-KING et le niveau de vente des machines sur batterie a dépassé les pré-visions », se réjouit Dr Kandziora. En plein été, la chaleur a toutefois eu un léger impact négatif sur l'écoulement des produits. Le président du Conseil d'administration est optimiste pour l'automne 2015 : « Avec nos nouveaux produits et de fortes campagnes, je suis persuadé que notre croissance se poursuivra ». Depuis l'été 2014, les revendeurs spécialisés peuvent proposer leurs produits aux clients en magasin, mais aussi sur internet. STIHL a informé ses clients de cette nouvelle possibilité par des campagnes d'affichage papier et des publicités en ligne. L'entreprise est aussi très active sur les réseaux sociaux. Sa page Facebook compte plus d'un million de fans.

Les nouveautés STIHL et VIKING
Le nouveau système de batterie COMPACT équipera la nouvelle gamme de produits STIHL composée de quatre machines de jardin destinées aux particuliers – de la tronçonneuse MSA 120 C-BQ au taille-haie HSA 56, en passant par la débroussailleuse FSA 56 ou encore le souffleur BGA 56. Ces machines légères et faciles à manier sont alimentées en énergie par une batterie lithium-ion de 36 volts. Celle-ci est compatible avec tous les nouveaux produits de la gamme COMPACT. Cette nouvelle gamme de machine sur batterie se distingue par un rapport qualité-prix particulièrement attractif. Elle sera commercialisée dès l'été 2016.
Autres nouveautés STIHL :

  • Le souffleur professionnel sur batterie BGA 100 est disponible sur le marché depuis peu. Combiné à la nouvelle batterie dorsale STIHL AR 3000, le souffleur peut être utilisé durant six heures trente avec une seule charge de batterie.
  • Le nouveau souffleur à dos professionnel BR 450 C-EF convient parfaitement pour l'entretien des espaces verts communaux. Il est doté d'un moteur 2-MIX très performant et, unique dans le domaine des souf-fleurs professionnels, il peut être démarré très facilement grâce au bouton Electrostart, sans enlever la machine du dos.
  • Les nouveaux nettoyeurs haute pression RE 232, RE 272 PLUS et RE 282 PLUS offrent des performances de nettoyage élevées et sont très faciles à utiliser. Ils ont été spécialement conçus pour une utilisation professionnelle dans les exploitations agricoles et forestières, les établissements communaux et les entreprises de construction (disponible au Benelux début 2016).
  • Trois nouveaux modèles de débroussailleuses sont également disponibles : la FS 360 C-EM, la FS 410 C-EM et la FR 460 TC-EFM. Toutes sont équipées d'un moteur 2-MIX performant et équipées de série du système de gestion du moteur STIHL M-Tronic. Celui-ci permet d'optimiser divers paramètres de fonctionnement, comme le point d'allumage et le dosage du carburant. La débroussailleuse à dos FR 460 TC-EFM est équipée de série du système Electrostart, qui permet de démarrer la machine sans devoir l'enlever du dos (disponible au Benelux premier trimestre 2016).

VIKING aussi proposera de nouveaux produits pour la saison 2016. Les deux nouveaux robots de tonte iMow MI 422 et MI 422 P s'adressent tout spécialement aux propriétaires de jardins de petite et de moyenne super-ficie. Le MI 422 est conçu pour l'entretien de pelouses jusqu'à 500 mètres carrés, le MI 422 P pour des pelouses jusqu'à 1000 mètres car-rés. Les deux appareils sont particulièrement faciles à utiliser, confor-tables, rapides et fiables. Autre nouveauté dans l'assortiment des ton-deuses VIKING : la MB 448 VC. Grâce au mono-guidon spécialement conçu par VIKING, la tondeuse est précise et facile à manier ; le bac de ramassage s'enlève en outre très facilement.

Téléchargements

Images:
  • STIHL herfst persconferentie 2015
    Télécharger photo (.jpg)2113 x 1535 px, 1.22 MB
    :

    Conseil d'administration de STIHL conférence de presse automne 2015. De gauche à droite: Wolfgang Zahn, Karl Angler, Norbert Pick, Dr. Bertram Kandziora, Dr. Michael Prochaska.

  • dr. Bertram Kandziora, voorzitter van de directie van STIHL
    Télécharger photo (.jpg)5616 x 3744 px, 2.08 MB
    :

    Dr Bertram Kandziora, président du Conseil d'administration de STIHL dans la fabrique de Waiblingen-Neustadt.

  • dr. Bertram Kandziora, voorzitter van de directie van STIHL
    Télécharger photo (.jpg)5616 x 3744 px, 2.38 MB
    :

    Dr Bertram Kandziora, président du Conseil d'administration de STIHL avec un employé à la bande d'assemblage de la débroussailleuse FS 460 et FR 460.

Afficher toutes les photos

  • STIHL herfst persconferentie 2015
    Télécharger photo (.jpg)2113 x 1535 px, 1.22 MB
    :

    Conseil d'administration de STIHL conférence de presse automne 2015. De gauche à droite: Wolfgang Zahn, Karl Angler, Norbert Pick, Dr. Bertram Kandziora, Dr. Michael Prochaska.

  • dr. Bertram Kandziora, voorzitter van de directie van STIHL
    Télécharger photo (.jpg)5616 x 3744 px, 2.08 MB
    :

    Dr Bertram Kandziora, président du Conseil d'administration de STIHL dans la fabrique de Waiblingen-Neustadt.

  • dr. Bertram Kandziora, voorzitter van de directie van STIHL
    Télécharger photo (.jpg)5616 x 3744 px, 2.38 MB
    :

    Dr Bertram Kandziora, président du Conseil d'administration de STIHL avec un employé à la bande d'assemblage de la débroussailleuse FS 460 et FR 460.

Cookies sur le site web STIHL

Nous utilisons des cookies pour vous donner la meilleure expérience possible sur notre site web. Si vous continuez sans changer vos paramètres, nous concluons que vous êtes d'accord de recevoir les cookies du site web STIHL. Sachez que vous pouvez  toujours changer vos paramètres.

OK