Améliorer votre pelouse : Premiers secours en cas de problèmes de pelouse

En cas de problèmes de pelouse

Même avec le meilleur entretien du monde, votre pelouse n'est pas à l'abri des adventices, des plaques dégarnies ou jaunies, ou des moisissures. En été, la pelouse risque d'être endommagée par un usage intensif et des températures élevées. En vous attaquant à ces problèmes, vous pouvez améliorer l'aspect et la santé de votre pelouse. Voici comment faire.

Supprimer les adventices

Le problème le plus fréquent est la présence d'adventices ("mauvaises herbes") comme le pissenlit, le chardon, le trèfle et l'herbe sauvage. Une grande quantité d'adventices dans la pelouse révèle un manque de nutriments. Comme les plants de gazon ont besoin de plus de nutriments que les adventices, celles-ci peuvent s'étendre dans une terre pauvre et concurrencer les plants de gazon. Un manque d'eau en été stimule le développement des adventices puisque les plants de gazon fanent plus vite que les robustes plants sauvages. La fertilisation vous permet d'y remédier, tout comme l'usage de semences de bonne qualité. Les semences bas de gamme contiennent généralement des graines d'adventices et sont aussi cultivées en vue d'une croissance rapide, ce qui se fait toujours au détriment de la densité de l'herbe. Une autre façon efficace d'éliminer les adventices est la scarification. Si l'enracinement des adventices est très profond, il ne vous reste plus qu'à les extraire au déplantoir.

La mousse

La mousse ne s'étend qu'aux endroits où le gazon recule ; elle ne lui fait donc pas concurrence. C'est pourquoi les produits antimousse ne sont pas de grande utilité. La mousse se développe facilement dans une pelouse tondue trop court et entre des plants de gazon faibles. Une hauteur de coupe plus élevée et une bonne fertilisation constituent une grande partie de la solution. À certains endroits, comme sous les arbres ou dans des zones humides, il est généralement nécessaire d'améliorer le sol. Il faudra dès lors sans doute réensemencer ces zones avec un bon mélange pour gazon, et prévoir une fertilisation spécifique. La mousse apprécie aussi les terrains acides. Le chaulage permet de réduire l'acidité du sol. Un terrain très acide se caractérise par une structure compacte, étanche à l'air et propice aux inondations. Dans une telle situation, il faudra envisager d'améliorer le drainage.

Les maladies fongiques

Parmi les nombreuses moisissures susceptibles de s'attaquer à la pelouse, peu sont vraiment dangereuses. Les conditions suivantes favorisent la formation de moisissures :

  • une couche épaisse de résidus d'herbe séchés
  • un taux d'humidité élevé
  • un taux d'acidité (pH) inadéquat
  • une surfertilisation
  • une couche épaisse de feuilles mortes en hiver

La meilleure façon d'éviter les moisissures est de veiller à la bonne santé de la pelouse et à bien l'entretenir. En cas d'apparition de moisissures, il vaut mieux consulter un professionnel.

Décoloration de la pelouse

Des plaques jaunes dans un ensemble verdoyant : c'est le cauchemar de tous les jardiniers. Les causes de la décoloration sont variées. Voici quelques conseils pour résoudre les problèmes les plus fréquents :

Des taches jaunes dans la pelouse

Des brins d'herbe jaunes et un gazon vert pâle indiquent un manque de fer et d'azote. Apportez à la pelouse un engrais à base de fer, à diluer dans l'eau d'arrosage ou à pulvériser. Le résultat sera visible dès après quelques jours.

  • Des taches combinées à une accumulation d'eau

Si l'eau de pluie ne peut pas s'évacuer facilement et si la pelouse présente des taches, le sol est probablement compacté. C'est la porte ouverte aux moisissures et à la formation d'algues bleues. Ici, il convient d'ameublir le sol pour permettre à l'eau excédentaire de s'évacuer. Vous pouvez drainer le jardin en faisant des trous dans le sol à l'aide d'une tarière. Faites à divers endroits un trou d'environ 1 m de profondeur que vous remplissez ensuite à moitié de graviers pour favoriser le drainage. Laissez l'autre moitié ouverte.

  • Des zones présentant des taches après l'hiver

Les taches et moisissures sont souvent des effets secondaires peu esthétiques de l'hiver. Pour les éviter, il convient de fortifier la pelouse en la fertilisant au mois d'août ou de septembre. Ajoutez à cela un chaulage en septembre ou en octobre et le réglage de la hauteur de coupe à 5 cm, et votre pelouse est prête à affronter l'hiver. Lisez plus sur l'entretien de la pelouse en hiver

  • Améliorer et entretenir la pelouse

Une pelouse saine et verdoyante passe par un bon entretien durant toute l'année. Vous voulez savoir ce qu'il y a lieu de faire exactement ? Poursuivez donc votre lecture sur l'aménagement et l'entretien d'une pelouse.

Tuinkalender Calendrier du jardin

Découvrez un aperçu de tous les travaux de jardinage par mois dans notre calendrier du jardin.

Consultez le calandrier du jardin

Cookies sur le site web STIHL

Nous utilisons des cookies pour vous donner la meilleure expérience possible sur notre site web. Si vous continuez sans changer vos paramètres, nous concluons que vous êtes d'accord de recevoir les cookies du site web STIHL. Sachez que vous pouvez  toujours changer vos paramètres.

OK